Comment entretenir sa vitalité?

Avant de m’intéresser au bien-être et aux médecines naturelles, j’étais souvent fatiguée. Se lever le matin était pour moi un calvaire. Il me fallait au moins une bonne heure pour être opérationnelle. Je me suis alors posée la question: pourquoi cette fatigue persistante? N’y at-il pas des solutions pour être en forme toute la journée?

La notion d’Energie Vitale

Egalement appelée Qi en Chine ou Prana en Inde, l’Energie Vitale est tout simplement cette force invisible qui fait que la vie existe. C’est elle qui nous maintient en bonne santé. Sans cette énergie intelligente, comment expliquer par exemple la division spontanée d’une cellule qui aboutira plus tard à un embryon?

Si la science peut effectivement expliquer par quels mécanismes la division cellulaire se fait, la cause initiale, l’origine même de la vie reste un mystère. L’Energie Vitale rend ainsi possible tous les processus inconscients de notre corps. Elle est à l’orgine des influx nerveux qui ordonnent à notre coeur de battre, de la régénération de nos cellules permettant ainsi aux plaies de cicatriser etc.

Le maintien d’un corps en bonne santé passe donc en priorité par le maintien et/ou l’augmentation de sa réserve d’Energie Vitale ou autrement dit de sa vitalité. La vitalité permet de mesurer le niveau d’Energie Vitale présente dans le corps. Etre « vital », c’est tout simplement se réveiller en forme le matin et ne pas être fatigué(e) du matin jusqu’a soir.

Mais où trouver cette vitalité?

L’Energie Vitale se répartie entre quatre grandes fonctions dans notre corps:

  1. L’activité psychique
  2. L’activité physique ou le fonctionnement des muscles
  3. Le fonctionnement des organes permettant notamment la digestion des aliments que nous ingérons
  4. La fabrication de nouvelles cellules et les mécanismes d’autoguérison

La santé repose donc sur une bonne répartition de l’Energie Vitale entre ces grandes fonctions. Une personne ayant un mental très présent par exemple, verra sa vitalité consommée par ses pensées au détriment des autres fonctions. Des digestions trop complexes mobiliseront toute l’énergie du corps. C’est le fameux « coup de barre » après les repas. Une activité trop intense aura l’effet inverse à celui recherché. Tout est question de dosage: se protéger des pensées obsessionnelles (le petit vélo qui tourne dans la tête au moment de se coucher), adopter une alimentation nutritive et légère, faire du sport mais dans le respect de son corps.

Et vous qu’avez vous mis en place dans votre quotidien pour gagner en vitalité?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :