Le tarot comme outil de développement personnel

Tout le monde connaît le célèbre tarot de Marseille. La plupart du temps on l’associe à la voyance, à madame Irma et sa boule de cristal. Et pourtant, loin de ces considérations, le tarot peut être un formidable outil de developpement personnel (et spirituel). C’est le tarot psychologique.

L’origine du tarot de Marseille

Le Tarot de Marseille

Les premiers jeux de cartes à jouer sont apparus en Europe au XIVème siècle. Le tarot est l’ancêtre des jeux de cartes tels que nous les connaissons aujourd’hui mais ce n’est que plus tardivement qu’apparaitra le « Tarot de Marseille ». Il se développera d’abord en Italie probablement à la cour de Philippe Mari Visconti, Duc de Milan puis dans les cours italiennes suivantes jusqu’au XVIème siècle. Ce n’est qu’à la fin du XVème siècle que le tarot serait arrivé en France avec les guerres d’Italie. Diverses variantes se succéderont alors et notamment le tarot de Nicolas Convers (Marseille, 1760). C’est de cette dernière version que s’inspire le tarot de Marseille de Grimaud créé en 1930, tarot le plus connu aujourd’hui.

Comment ça marche?

Certains thérapeutes et notamment le psychanalyste Gustav Yung ont découvert que l’utilisation du tarot de Marseille permettait d’avoir accès à son inconscient.

En effet, les différentes arcanes représentent des archétypes. Quand on tire les cartes, ces archétypes prennent du sens et viennent « parler » à notre inconscient. Une même carte n’aura ainsi pas la même signification pour tout le monde. Contrairement au tarot divinatoire qui consiste à interpréter les cartes, le tarot psychologique est basé sur les ressentis. L’intérêt est qu’il n’est pas obligatoire de poser une question pour l’utiliser. Par exemple, si vous vous sentez triste ou en colère, vous pouvez simplement tirer une carte et réfléchir à ce qu’elle évoque pour vous.

L’Archétype de la Justice

La pratique du tarot psychologique vous permettra d’apprendre à vous connaître. C’est un moyen d’identifier les émotions qui vous traversent en les assimilant à des archétypes. Cela permet également de comprendre ce qui se cache derrière une situation donnée, quelles sont les problématiques sous-jacentes, quelles sont les solutions. En effet, notre cerveau est une formidable machine qui détient en général déjà les réponses à nos questions. Le tarot psychologique est un moyen d’accéder consciemment à ces réponses. Nous sommes notre meilleur guide alors pourquoi nous priver de cela?

Quels jeux choisir?

Il existe une multitude de tarots et d’oracles sur tous les thèmes. L’idéal est de commencer par des cartes oracles (je vous en présenterai quelques-uns dans le Jardin des Fées). Celles-ci sont en effet plus simples à utiliser que le tarot car elles contiennent en général un message inscrit sur la carte.

Si vous souhaitez vous lancer, je vous conseille de vous rendre dans une boutique spécialisée (mais vous en trouverez également dans les grandes enseignes) et de choisir le jeux qui vous parle le plus. Vous créerez ainsi plus facilement un lien avec votre celui-ci.

Pour ma part, mon premier jeu d’oracles à été L’Oracle des Anges de Doreen Virtue. C’est un jeu plein de douceur et qui convient très bien aux débutants. Et en pour ne rien gâcher les cartes sont magnifiques! Mais si les anges ne vous parlent pas, vous pouvez choisir un thème sur la nature, les fleurs, les cristaux, les fées et bien d’autres encore!

Comment faire mon premier tirage psychologique?

C’est très simple: vous mélangez les cartes, coupez le jeu, l’étalez devant vous et choisissez une carte.

Pendant que vous mélangez les cartes, vous pouvez penser à une question ou simplement laisser votre jeu vous « parler » sans question particulière.

Une fois que vous avez tiré votre carte, imprégnez vous de celle-ci. Qu’évoque l’image pour vous? Quelle émotion fait-elle naître en vous? Le message en bas de la carte et le petit livret d’accompagnement pourront vous aider au début. Mais à force d’entraînement, vous associerez vos ressentis personnels aux différentes cartes de votre jeu. Vous disposerez ainsi d’un formidable outil pour écouter votre inconscient.

Quand pratiquer?

J’ai envie de dire quand vous en ressentez le besoin! Vous pouvez par exemple tirer une carte le matin ou le soir pour faire un « bilan » de la journée. Mais tout autre moment conviendra. C’est à vous de trouver celui qui vous correspondra!

Maintenant c’est à vous de jouer!

Quels jeux, utilisez vous? Quelle est votre ressenti avec les tarots et oracles? N’oubliez pas de partager votre expérience en commentaire en bas de l’article!

4 commentaires

  1. Bravo cet article est vraiment très bien expliqué

  2. […] C’est ce que je vous propose de travailler à travers cette séance. Pour déterminer quelle est votre mission de vie, je m’appuie sur mon intuition et sur le tarot psychologique (pour plus d’informations voir l’article Le tarot comme outil de développement personnel). […]

  3. […] mon premier article sur le tarot comme outil de développement personnel, je souhaites vous présenter aujourd’hui […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :