Que faire en automne?

L’automne est là avec ses feuilles rousses et la lumière qui décline. C’est le moment de se préparer à l’hiver qui arrive. Pour cela, je vais vous donner mes astuces de fée.

Nettoyer son corps

Comme tout changement de saison, le début de l’automne est une bonne occasion de nettoyer son corps. On choisira la durée qui nous convient le mieux et qui nous semble réalisable. L’idée est de prendre ce temps pour soi, à son rythme et en fonction de ses possibilités. 3 jours est toutefois un minimum pour laisser le temps au corps d’évacuer les toxines et déchets accumulés pendant l’été.

Alimentation hipotoxique

On pourra privilégier pendant cette cure un régime hipotoxique. Celui-ci sera constitué principalement de fruits et de légumes variés (de préférence crus ou cuits à basse température pour conserver les vitamines) additionnés de fruits secs et oléagineux et sous-produits animaux (oeufs, fromage, yaourts etc) ou fruits de mer. Pour les inconditionnels de la viande, on essaiera de se limiter à la viande blanche pendant ces quelques jours ou au poisson maigre (éviter les poissons gras comme le saumon souvent pleins de métaux lourds).

Faire une monodiète

Monodiete de raisin

La monodiète consiste à se nourrir d’un seul aliment pendant toute la durée de la cure. L’aliment idéal pour cela est le fruit mais vous pouvez également choisir un légume que vous aimez et que vous pouvez agrémenter d’aromates (mais attention pas d’huile ni de crème fraîche). Il est possible également de varier l’aliment d’un repas à l’autre tant qu’on ne fait pas de mélange au cours d’un même repas. La monodiète permet de mettre le système digestif au repos tout en apportant des vitamines et nutriments à l’organisme. Le corps économise ainsi de l’énergie habituellement utilisée dans les digestions et peut procéder plus facilement à son nettoyage.

En septembre, la monodiète la plus connue est la cure de raisins dont les bienfaits ne sont plus à démontrer. Mais le choix de l’aliment dépendra également de votre tempérament. Par exemple, certaines personnes, dont le corps est trop acide (on parle d’acidose), peuvent dans un premier temps mal tolérer les fruits crus. Il faudra donc d’abord désacidifier l’organisme en apportant des aliments alcalins et en favorisant l’élimination de l’acidité (à ce sujet, voir l’article Votre corps est-il trop acide?).

Jeûner

Plus radical que la monodiète, le jeûne est également plus efficace. Pendant la cure, on n’ingèrera aucun aliment et on se limitera à boire de l’eau voire éventuellement des tisanes. Il est important toutefois de bien se faire accompagner par un professionnel et surtout quand il s’agit de son premier jeûne ou qu’on souhaite le faire sur une longue durée (plus de 3 jours). La descente alimentaire et la reprise alimentaire (avant et après le jeûne) sont aussi importants que le jeûne lui-même et peuvent annuler les effets du jeûne si ils sont mal réalisés. A savoir qu’il existe des retraites pour jeûner de type « jeûne et randonnée » qui ont l’avantage de vous encadrer pendant votre cure.

Favoriser l’élimination

En médecine traditionnelle chinoise, l’automne est associé aux poumons et au gros intestin. L’hiver arrivant, l’énergie (le Qi) se concentre vers l’intérieur pour venir protéger nos organes, en quittant la peau pour venir dans nos muqueuses. On voit alors arriver des pathologies gastro-intestinales et ORL correspondant à des crises d’élimination d’un corps arrivé à saturation.

Afin d’éviter ces désagréments, nous pouvons favoriser l’élimination naturelle de notre corps en complément de la cure de nettoyage. L’important est de veiller à ce que toutes les « portes de sortie » du corps fonctionnent et sont bien ouvertes. Il s’agit des intestins, des reins, de la peau et des poumons. Une multitude de techniques existent pour aider l’élimination. L’exercice physique permet par exemple de provoquer la transpiration (élimination par la peau), d’aider le transit intestinal et de surventiler l’organisme (élimination par les poumons). Les plantes drainantes et diurétiques peuvent également venir en soutient du foie ou des reins.

Booster ses défenses immunitaires et faire le plein d’énergie

L’automne est le bon moment pour booster ses défenses immunitaires en prévisions de l’hiver qui arrive et de ses nez qui coulent, rhumes and co. Alors pleins feux sur les vitamines et les oligo-éléments en privilégiant les fruits de saison et les oléagineux!

Les super aliments sont également de précieux aliés: produits de la ruche, graines germées ( à lire Le pouvoir des graines germées), spiruline, eau de mer… c’est le bon moment pour faire une cure après vos quelques jours de nettoyage.

Ralentir

Après l’effervescence de l’été, il est temps de commencer à ralentir. Les journées racourcissent, la lumière est moins présente. Afin de passer ce cap en douceur, on pourra se coucher un peu plus tôt.

Pour compenser le manque de lumière, la luminotherapie est une bonne solution. Vous trouverez des lampes dans les pharmacies. Ceci dit, cela représente un certain budget. Vous pouvez donc également faire en sorte d’aller à l’extérieur le plus possible tous les jours afin de capter le maximum de luminosité.

Le printemps et l’été nous ouvrent vers l’extérieur tandis qu’en automne nous commençons à rentrer en nous même. C’est le moment de faire le bilan, de remercier, de traiter l’administratif, de se séparer du superflux, de préparer son « cocon » pour l’hiver en installant plaids et coussins moelleux chez soi par exemple. De même que les feuilles tombent, l’automne est propice au lâcher prise. De quoi êtes vous prêts à vous délester pour mieux renaître au printemps? Quelles feuilles souhaitez vous laisser tomber?

Rituels d’automne

L’automne est l’occasion de faire entrer le sacré dans sa vie. Prendre conscience des cycles et des saisons qui passent, se connecter au Feminin Sacré, lire des textes inspirants sont autants de moyens de mettre de la profondeur dans son quotidien.

Il peut être amusant d’installer un autel chez vous que vous décorerez en fonction des saisons. Vous pouvez y ajouter la représentation d’une divinité qui vous inspire afin de vous relier aux qualités qu’elle représente.

Quelques exemples d’archétypes liés à l’automne:

  • Diane/ Artémis: déesse de la chasse, elle nous enseigne l’indépendance et nous apprend à être maîtres de nos vies.
  • Odin: dieu principal de la mythologie nordique incarnant la sagesse et la victoire
  • Gaïa: déesse primordiale de la mythologie grecque, elle est associée à la « déesse mère » et à la nature. Gaïa nous invite à nous aimer et être doux envers nous-mêmes.

Et vous quelles sont vos habitudes en automne? N’hésitez pas à partager en commentaire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :